Trois micro-mosaiques romaines miniatures...

Lot 15
Aller au lot
Estimation :
50 - 80 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 170EUR

Trois micro-mosaiques romaines miniatures...

Trois micro-mosaiques romaines miniatures en onyx deux à décor de ruines du Forum romain et un autre à décor d'un oiseau sur une branche. (petites egrenures)
Italie, Rome première moitié du XIXe siècle.
Hauteur : 2 x 1.5 cm et 1 x 2 cm
On y joint un pendentif rond en or jaune 14 k (585 millièmes) orné d'un décor en verre églomisé d'un panier fleuri. XIXe siècle. Poids brut : 4.6 g

Provenance :
- Collection d'un nonce apostolique du milieu du XIXe siècle
- Conservé dans sa famille jusqu'à aujourd'hui.

On désigne par le terme « micro-mosaïque » une mosaïque dont les minuscules éléments de verre filé, de fragments d’émail coloré (smalti filati) ou de pierres dures, constituant son décor, sont très finement assemblés de manière à rendre les joints presque imperceptibles. Il existe deux types de pièces : les micro mosaïques classiques montées par assemblage de minuscules plaquettes taillées dans des baguettes de verre, smalti filati, romaines et les Pietra dura qui sont des marqueteries de pierres dures et sont elles florentines. Un assemblage composé de formes régulières est typique de Rome, alors qu’à Venise on utilise une grande variété de forme pour la création des mosaïques. La technique romaine veut que les pièces après l’assemblage et le collage soient cirées et polies contrairement aux pièces vénitiennes.
Les tesselles miniatures en verre découpé sont extrèmement fines. Beaucoup de ces éléments découpés dans des baguettes de verre filé ont une section inférieure à 0,1 cm. À peine plus épais qu’un cheveu, ces smalti filati peuvent être plus de 800 au cm2. Plus leur nombre sera important, plus l’objet sera de qualité. C’est un véritable travail d’orfèvre, où s’illustrent de grands maîtres tels Giacomo Raffaelli dès la fin du XVIIIe siècle.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue