*Ubaldo GANDOLFI (San Matteo della Decima...

Lot 18
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 33 000EUR

*Ubaldo GANDOLFI (San Matteo della Decima...

*Ubaldo GANDOLFI (San Matteo della Decima 1728 - Ravenne 1781)


La Visitation


Toile (Restaurations anciennes)


131 x 98 cm


ATTENTION ! Une autorisation ou un dépôt bancaire de 10% sera nécessaire afin d'enchérir en live sur ce lot. Sans cette autorisation nous nous réservons le droit de refuser les enchères en live. ATTENTION


*Lot judiciaire vendu sur ordonnance, pas de prix de réserve : frais réduits de 14.40 % en sus des enchères.



Provenance :


Vente anonyme, Londres, 10 juillet 1987 (Christie's), n° 121 (attribué à Gaetano Gandolfi).


Walpole Gallery, 1990.



Bibliographie :


D. Biagi Maino, Ubaldo Gandolfi, Turin, 1990, n° 37, reproduit fig. 76;


P. Bagni, I Gandolfi, Bologna, 1992, n° 73, reproduit.



Dessin en rapport :


Dessin, Florence, galerie des Offices (voir Biagi Maino, op. supra, n° 37).



Donatella Biagi Maino date ce tableau vers 1767 et le rapproche d'un dessin préparatoire conservé à la


Galerie des Offices de Florence (voir D. Biagi Maino, opus cité supra, sous le n° 37). C'est au cours de la


seconde moitié des années 1760 que la peinture d'Ubaldo est marquée par une nouvelle vitalité, un plus


grand réalisme et un sens aigu de la couleur influencée par la peinture vénitienne. L'utilisation de l'ombre


69, rue Sainte-Anne - 75002 Paris - Tél : 01 47 03 48 78 - FAx : 01 42 60 59 32 - eric.turquin@turquin.fr - www.turquin.fr


Eric Turquin Expertise, S.A.S. au capital de 550.000 euros - RCS Paris B 382 236 859 - Code APE 741 C - Siret 382 236 859 00015 - TVA : FR 63 382 236 859


et de la lumière, la fluidité de la peinture dans notre tableau sont typique de la peinture d'Ubaldo à cette


période. L'éclairage spectaculaire est notable dans d'autres compositions comme dans le Saint Vincent


Ferreri de l'église de San Domenico de Budrio, daté de 1765 (voir D. Biagi Maino, opus cité supra, n° 30,


reproduit fig. 66) et le Christ en Gloire avec Saint Laurent, Saint Antoine de Padoue, Saint Ignace de Loyola


et Eligio, daté de 1766 et conservé à San Mamante de Medicina (voir D. Biagi Maino, opus cité supra, n° 32,


reproduit fig. 69). Stylistiquement, le travail d'Ubaldo s'inscrit dans le cadre de la fin du baroque bolonais.


Cependant, toujours dans les années 1760, Ubaldo voyage beaucoup avec son frère Gaetano et visite


notamment Florence et Venise. C'est alors que le style des frères Gandolfi atteint le plus proche point de


convergence et que les deux artistes révèlent dans leurs ?uvres l'influence de la peinture vénitienne. Prisco


Bagni date quant à lui la Visitation vers 1763-1765 et le rapproche du Christ et la Cananéenne conservé


dans l'église de Santa Maria della Misericordia (voir P. Bagni, opus cité supra, n° 66 reproduit) et du Christ et


la femme adultère conservé au Städtische Kunstsammlungen d'Augsbourg (voir P. Bagni, opus cité supra,


n° 70, reproduit).


IMPOSSIBILITE DE LIVE SUR CE LOT, SEULES LES ENCHERES PAR TELEPHONES SERONT ACCEPTEES 

IT IS NOT POSSIBLE TO BID ONLINE FOR THIS LOT, WE ONLY ACCEPT PHONE BIDDING

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue